A+ A-
Accueil Sortir Bouger à Ste Gen Les parcs et jardins

Les parcs et jardins

Ville construite sur l'ancienne forêt de Sequigny, Sainte-Geneviève-des-Bois entretient, de par son histoire, une relation forte avec la nature et son cadre de vie; en découle la devise de la commune "entre ville et nature" à laquelle sont particulièrement attachés les Génovéfains. Récompensée de la distinction 4 fleurs du label CNVVF depuis plus de 20 ans, la preservation de son cadre de vie est ainsi l'ADN de la commune et sa grande fierté.

Publié le 10/06/2016

Le parc de la Châtaigneraie

Ce parc ombragé est un vestige de l'ancienne forêt de Séquigny qui couvrait naguère le térritoire de la ville. Lieu de vie collective jusque dans les années 1980 avec le centre aéré, la foire régionale, la fête des écoles, il a été réservé depuis pour des événements plus limités, tels qu'expositions, réunions municipales et familiales dans la salle de la Châtaigneraie, afin d'en préserver le fragile écosystème.

Le bois des trous

Le Bois des Trous, à l'Est de la commune, s'étend sur les térritoire de Sainte Geneviève des Bois et de Fleury Mérogis. L'acquisition de 48 hectares en mai 1988 a permis d'integrer cette immence propriété dans le patrimoine communal et d'en faire le poumon de la ville. Le Bois des Trous tient cette curieuse dénomination de ce qu'il renferme de nombreuses excavations provenant de la pierre meulière trés utilisée dans la construction autrefois.

Le parc Pablo Neruda

Parc public en plein cœur de la ville, ainsi nommé en l'honneur du poète chilien prix Nobel de littérature en 1971,
il comprend une grande variété d'essences et est agrémenté d'une sculpture de Louis Molinari, Le Masque. Il accueille également tout au long de l'année des expositions de photos, et abrite plusieurs terrains de pétanque. 

Le parc Pierre

Au lieu-dit du parc Pierre, hameau de Sainte-Geneviève-des-Bois, fut construite en 1869, sur une propriété de 10 hectares, une élégante habitation appelée le Château. En 1973, la municipalité en décida l'acquisition afin de préserver ce remarquable espace naturel et d'en faire un lieu de détente et de loisirs.
Le château, restauré en 1985, abrite les enfants du centre aéré. En 1986, la ferme et le parc animalier furent ouverts au public.

Tout au long de l'année, le parc accueille plusieurs événements, comme la Fête des Mômes, ou les Génolidays, ce qui en fait le lieu idéal pour se retrouver en famille.

Le parc des bords de l'Orge

D'une superficie de 26 hectares, mesurant 1 700 mètres de long et 150 mètres de large, ce parc naturel a été ouvert au public en 1983. Il borde la rivière de l'Orge et constitue un lieu privilégié pour la promenade, les activités sportives et les loisirs. Le site se compose de trois zones plates bien distinctes : au sud le long de la route de Longpont, une zone de prairies ; puis, une zone boisée ; et enfin, un mélange de prairies et de bois. C'est dans ce dernier périmètre que le Mort-Rù, petit ruisseau venant de Nozay, et la Boële, de Longpont, rejoignent l'Orge. Orge qui s'appelait autrefois La Boudeuse pour ses débordement intempestifs.

Publié le 10/06/2016