Violences faites aux femmes : des solutions pour sortir du silence

Le Grenelle des violences faites aux femmes organisé par le gouvernement a débuté le 3 septembre 2019, une date qui fait écho au numéro d’écoute 39 19 destiné aux femmes victimes de toutes formes de violences et leur entourage, et s’achèvera le 25 novembre. Dans
ce cadre, une centaine de Grenelles locaux, mobilisant les services de l’Etat, les collectivités locales et les associations se sont organisés pour proposer des réponses concrètes à ce fléau national.

bann_violence_femme

La chose semble entendue : la société ne peut plus accepter qu’une femme soit tuée sous les coups de son conjoint tous les deux jours ou que 12% des Françaises aient subi un viol. Les violences faites aux femmes peuvent prendre différentes
formes : physiques, verbales, psychologiques, sexuelles, matérielles, économiques, confiscation de documents, cyber violences. Quelle que soit la situation de violences et quelle que soit sa situation sociale, la femme victime a des droits.

S’il y avait un conseil à donner à une femme victime de violence, ce serait avant tout d’oser parler de sa situation à un professionnel : médecin, assistante sociale, avocat… Il est essentiel de réussir à sortir du silence et pouvoir signaler les faits à la police ou à la gendarmerie et déposer plainte.

En composant le 39 19, les femmes ou leurs proches trouveront une écoute, une information, et une orientation adaptée selon la demande vers les dispositifs locaux d’accompagnement et de prise en charge. Il est anonyme, accessible et gratuit 7 jours sur 7. Le numéro est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 22h, les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h. Mais attention le 39 19 n’est pas un numéro d’appel d’urgence, en cas de danger, la femme victime ou le témoin des violences, doit appeler le 17 ou le 112.

Les femmes victimes peuvent également faire appel à des associations spécialisées qui leur offriront une écoute, un soutien et les accompagneront dans leurs démarches pour faire valoir leurs droits.

À noter que le CCAS de Sainte-Geneviève-des-Bois a intégré le réseau local partenarial de lutte contre les violences faites aux femmes, coordonné par le CCAS de Saint-Michel-sur-Orge. Ce
réseau constitue un espace ressource pour les professionnels afin de mieux accueillir et accompagner les femmes victimes. Il propose également des actions de sensibilisation à destination du grand public notamment.

Les associations locales peuvent apporter des solutions à chaque situation, comme l’association Solidarités Nouvelles face au Logement (SNL) qui met des logements temporairement à disposition de familles qui s’en trouvent privées et leur fait bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Les violences faites aux femmes sont l’affaire de tous, il est de notre devoir de veiller sur nos enfants, nos soeurs, nos mères et nos amies. 

+ d’infos
Centre Communal d’Action Sociale
10 rue des Siroliers 
01 69 46 81 60

Association communauté jeunesse
Femmes solidarité 91

10, quai de la Borde – Bâtiment A2
91130 Ris-Orangis
Prise de rendez-vous : 01 70 58 93 37
Permanence d’écoute : 01 70 58 93 30
www.comjeun.fr/etablissements/femmes-solidarite-91-2

Paroles de femmes Le relais
Espace associatif COS
Avenue du Noyer Lambert 91300 Massy
Accueil tous les jours sur rendez-vous au 01 60 11 97 97
www.parolesdefemmes-lerelais.com

Centre d’Information sur les Droits des Femmes et de la Famille (CIDFF)
permanences sur rendez-vous au 01 60 79 42 26
www.cidffessonne.org

Mediavipp 91

01 60 78 84 20
9, rue des Mazières 91000 Evry
mediavipp91.fr

Association Femmes solidaires
Par correspondance – BP 30064
91700 Sainte-Geneviève-des-Bois cedex
06 83 52 64 68 ou 01 69 25 11 85

Solidarités Nouvelles pour le Logement (SNL)
64, avenue du Régiment Normandie Niémen
91700 Sainte-Geneviève-des-Bois

www.snl-union.org / www.snl-essonne.org

La ville

Dernières actualités

La ville

Cahier spécial : La Ville fait face aux crises !

Notre pays traverse une crise énergétique et sociale majeure liée aux conséquences de l’accélération du changement climatique, de la guerre en Ukraine qui aggrave fortement les difficultés d’approvisionnement et des difficultés que rencontre la production électrique française. L’ensemble des Génovéfains constate chaque jour l’inflation historique que nous subissons, que ce soit en faisant leurs courses, […]

Lire la suite

Rechercher

  • Rechercher

Partager la page :