STREET-POOLING : LES RISQUES ET SANCTIONS LIÉS À L'OUVERTURE D'UNE BORNE INCENDIE

Forcer les bornes d’incendie en période de fortes chaleurs pour créer des piscines improvisées est formellement interdit et dangereux. Quels sont les risques et les sanctions encourues ?

banniere_street_polling_

Qu’est-ce que le « street-pooling » ?

En ces périodes de fortes chaleurs, certaines personnes ont entrepris de forcer les bornes à incendies pour créer des piscines artificielles et improvisées en pleine rue. Pourtant, le « street-pooling » est formellement interdit en plus d’être dangereux.

Le street pooling : pourquoi c’est dangereux ?

Outre le gaspillage d’eau, ce vandalisme de bouches à incendie est également très dangereux.
Sous la pression du jet d‘eau, il arrive en effet que des enfants puissent être projetés en arrière avec des risques de traumatismes crâniens, des électrocutions potentielles si le geyser atteint des caténaires ou des lignes électriques, ainsi que des risques d’accidents de la route et d’inondation des caves et des parkings.

Qu’est-ce qu’on risque ?

La loi prévoit une peine de cinq ans de prison et une amende allant jusqu’à 75.000 euros d’amende pour l’ouverture illégale d’une bouche. Il s’agit en effet d’une détérioration ou dégradation d’un « bien destiné à l’utilité publique et qui appartient à une personne publique » (articles 322-3 8° du code pénal).

Par ailleurs, tout prélèvement d’eau sur les bornes et poteaux d’incendie par des personnes non autorisées peut être considéré comme un vol d’énergie au sens des articles 311-2 et suivants du code pénal et sanctionné d’une peine d’emprisonnement de trois ans et de 45.000 euros d’amende.

 


 

La ville

Dernières actualités

La ville

ACTIVITÉS DES SENIORS : Avril-Juillet 2024 !

Programme et bulletin de préinscription obligatoire >>  Bulletin de pré-inscription à joindre à mon (mes) règlement(s) par chèque à l’ordre de “Régie des Retraités » et à déposer dans la boîte aux lettres de la Mairie ou par courrier à : pôle Senior • Mairie Annexe • rue Emile Kahn • 91700 Sainte-Geneviève-des-Bois   Vous pouvez […]

Lire la suite
La ville

La Ville lutte contre le réchauffement climatique

La première COP (Conférence des Parties), en 1995, marque le début d’une lutte internationale contre le réchauffement climatique et définit une série d’objectifs. Principales causes de ce réchauffement selon le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) : l’activité humaine et les émissions de gaz à effet de serre (GES) associées. Le principal gaz […]

Lire la suite

Rechercher

  • Rechercher

Partager la page :