(re)Vivez la Fête des Mômes

Années après années, la Fête des Mômes n’en finit pas de régaler petits et grands. La 14ème édition a démarré le samedi 3 juin sur l’esplanade Gérard Philipe avec, pour cause de pluie, une déambulation restreinte des 4 compagnies de théâtre de rue aux abords de la salle. Mais le temps capricieux n’a pas empêché les Génovéfains de découvrir un feu d’artifice exceptionnel sur le thème « féerie fantastique », prémices à un dimanche haut en couleur au Parc Pierre.

Fées, elfes et farfadets à Sainte Geneviève des Bois

Dès l’entrée du Parc, le public est accueilli par deux lucioles géantes de la compagnie Lunatypic. Le ton est donné, le Parc Pierre sera aujourd’hui féerique, médiéval et magique. Le Conseil des Sages pousse la chansonnette grâce à l’orgue de barbarie d’Yves Audoin alors que des enfants s’essaient aux origamis sous la houlette du Mouvement français des Plieurs de papiers. Plus loin, un calme relatif règne autour de « la tente à lire » des bibliothécaires où Stéphane, 6 ans, ne décolle pas de son livre sur les monstres, confortablement installé sur une botte de foin. Eryn et sa maman tentent de résumer leur matinée : « on a fabriqué un chapeau de princesse, joué au Mémory géant, on s’est fait maquillé, avons croisé des elfes et vu plusieurs spectacles. C’est juste magnifique et la qualité des intervenants et des spectacles est impressionnante ». Effectivement.

Le vraix-faux marché de la « Cie du bord des mondes » fait l’unanimité avec une herboriste un peu louche, une lavandière au langage fleuri et un drôle de sorcier aux yeux étranges. Derrière, « le village des anims » (celui des animateurs de la ville)  ne désemplit pas ; pour preuve, plus de 500 pots de fleurs ont été distribués dans la matinée et plus de 300 enfants repartiront avec une baguette magique. C’est l’ensemble des services de la ville qui s’est mobilisé pour offrir une journée de rêve aux petits génovéfains: services culturels, techniques, équipes d’animateurs ou éducateurs sportifs. Les Jeunes Sapeurs Pompiers, comme tous les ans, initient les enfants aux métiers du secours. A quelques mètres de là, le « Manège à propulsion parentale » du théâtre de la Toupine, oblige les parents à traire une vache en ferraille pour faire avancer le manège. Impossible de participer à toutes les activités mais signalons le succès rencontré par « Profil Evasion » qui initie les enfants à la grimpe des arbres. Une journée magique bien trop courte pour Nelson, 10 ans, maquillé en bleu : « C’est déjà fini ? C’est quand la prochaine ? ». Tout est dit…  

Toutes les photos

 

Covid-19 : Ste Gen mobilisée

Dernières actualités

La ville

Participation Citoyenne : Prévention, cambriolages et vols par ruses !

La Ville par le biais de la Police Municipale lance l’opération « Participation Citoyenne ». L’idée est simple, mettre en place un dispositif visant à prévenir et lutter contre les cambriolages, les incivilités avec l’appui et toujours sous le contrôle de l’État. Ce réseau de solidarité de voisinage s’articule autour de chaînes de vigilance d’habitants […]

Lire la suite
La ville

Réunion publique : Autour du projet d’aménagement et de développement durables !

Sous la conduite du bureau d’étude qui réalise la révision du PLU, les participants, après une brève introduction sur la révision du PLU et ce qu’est un PADD, seront invités à réfléchir sur le projet d’aménagement de la ville pour les 10 à 15 années à venir à partir de cartes de la ville. Ouvert […]

Lire la suite

Rechercher

  • Rechercher

Partager la page :