Rencontre avec le Sénateur Olivier Léonhardt

Transport, laïcité, accès aux soins, au logement, l’ancien Maire de Ste Geneviève revient sur ses 18 mois au Sénat, au service des Génovéfains, des Essonniens et des villes de Grande Couronne. Rencontre.

bann_senateur

Depuis votre élection au Sénat en septembre 2017, quels ont été vos principaux engagements ?

Je porte au Sénat les combats que j’ai toujours menés comme élu local de Sainte Geneviève et de Coeur d’Essonne Agglomération.

La premier, et le plus important, c’est défendre l’Essonne et nos villes de Grande couronne francilienne que certains voudraient reléguer en troisième couronne. Défendre les financements et les projets de notre territoire est essentiel au quotidien. Je suis aussi membre de la Commission de l’Aménagement du Territoire et du Développement durable car l’enjeu des transports et des déplacements est une préoccupation majeure pour les habitants de nos villes.

Sur le plan national et international, je m’investis comme parlementaire pour défendre nos valeurs républicaines en France comme à l’étranger. Le Président du Sénat, Gérard Larcher, vient d’ailleurs de me nommer à l’Observatoire de la Laïcité. C’est la poursuite d’un engagement qui m’est très cher depuis toujours. Je suis également très mobilisé pour défendre le peuple kurde qui se bat pour nous depuis plusieurs années sur le terrain, en Syrie, contre DAECH. Ils défendent notre liberté et ils doivent impérativement être soutenus face à la Turquie d’Erdogan alors que les Etats-Unis ont annoncé le retrait de leurs troupes.

Vous étiez très mobilisé sur le Projet de loi d’orientation des mobilités qui était examiné au Sénat il y a quelques jours. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

C’est très simple, les 13 amendements que j’ai déposés dans le cadre de l’examen de cette loi ont tous le même objectif :
obtenir un rééquilibrage des investissements en transport au sein de la Région Ile-de France et faire en sorte que les habitants des départements de la grande couronne soient enfin respectés.

Le réseau RER est au bord de l’implosion à cause de 30 années de sous-investissement. Pendant ce temps, on construit en petite couronne un projet pharaonique, Grand Paris Express, qui va coûter 50 milliards d’euros et qui sera achevé dans 25 ans, au détriment du réseau existant et des transports du quotidien. Il y a pourtant urgence.

Les 5.5 millions d’habitants de la grande couronne passent en moyenne 2h30 par jour dans les transports. Ils subissent soit la galère du RER, soit les embouteillages monstres pour ceux qui sont contraints de prendre leur voiture pour aller travailler. Pour des raisons économiques, sociales et environnementales, il semblerait logique d’investir dans les transports en commun en grande banlieue là où les gens utilisent le plus leur voiture faute d’alternatives fiables. Je n’aurais de cesse de mener ce combat.

Les principales propositions d’Olivier Léonhardt, Sénateur,sur la Loi d’orientation des mobilités.

1- Moduler le versement transport, taxe payée par les entreprises mais aussi la taxe Grand Paris payée par tous les franciliens, pour que les habitants des départements de grande couronne payent moins que ceux de Paris et de la petite couronne qui disposent de l’essentiel des investissements en transport.

2- Rééquilibrer la gouvernance d’Ile-de-France mobilités (ex STIF).
Ajuster le nombre de sièges de la ville de Paris qui est sur-représentée.
Augmenter le nombre de sièges des entreprises qui sont les principaux financeurs et donner une voix délibérative aux usagers qui sont les seconds financeurs des transports.

3- Remettre à plat les projet Grand Paris Express et Charles de Gaulle Express pour mieux répartir les investissements à l’échelle régionale.

4- Conditionner la création de la Zone à Faibles Emissions (ZFE) qui interdira l’accès à la métropole du Grand Paris à tous les véhicules essence et diesel en 2030 à la régularité des RER et TER.

+ d’infos : 01 42 34 22 54 – Pour recevoir la lettre d’information du Sénateur, vous pouvez adresser un mail à  

La ville

Dernières actualités

La ville

Alerte sécheresse : restriction de l’utilisation de l’eau du réseau potable à Ste Gen

À partir du 29 juillet 2022 (et jusqu’à nouvel avis), les particuliers, les entreprises et les collectivités doivent respecter l’interdiction : D’arrosage des pelouses et des massifs fleuris, des jardins potagers, mais également des espaces verts, des plantations constituées d’arbres et d’arbustes plantés en pleine terre depuis moins d’un an. De remplissage et vidange des […]

Lire la suite
La ville

SALLE GERARD PHILIPE : POINT FRAICHEUR, MERCREDI 3 AOÛT

Au programme dans tout l’espace : Point de rafraîchissement ; Transats et tables pour vous accueillir ; Coin lecture adultes, ados et tout-petits ; Jeux de société pour les petits et les grands ; Coloriages pour occuper les plus petits ; … Venez nombreuses et nombreux prendre un brin de fraîcheur. Important : les enfants […]

Lire la suite

Rechercher

  • Rechercher

Partager la page :