Olivier Faure : Gratin de notes

Il existe deux sortes de musiciens : les acharnés du star system et les saltimbanques pour qui l’art prime sur les dollars. Olivier Faure est de cette trempe là.

bann.olivier_faure-6

Il existe deux sortes de musiciens : les acharnés du star system et les saltimbanques pour qui l’art prime sur les dollars. Olivier Faure est de cette trempe là, un peu comme Jacques Higelin. Quelques semaines après son décès, Olivier reste ému au souvenir des nombreux concerts auxquels il a assisté : « Le show man dans toute sa splendeur ! » « Un accord de chanson française et un riff de folk » cela pourrait être la devise de ce guitariste né à Rennes et élevé à ACDC. C’est pourtant un autre artiste français plus discret qui va lui ouvrir les oreilles aux sonorités du monde : « L’album « roulé Boule » de Pierre Vassiliu , mélange de musique africaine et de chansons, a été un déclic pour ma création ». Il montera d’ailleurs le Trio Frabana avec Yéyé Kanté (frère de Mory Kanté auteur du tube planétaire « Yéké yéké ». Olivier a toujours su qu’il ferait de sa guitare sa meilleure amie et ça ne date pas d’hier. 

Musique 
Ce banlieusard revendiqué apprend la guitare en dévorant Hendrix, Zappa ou Santana dès 13 ans et entame des études de musicologie. Il décide de devenir prof de musique dans les écoles et travaille durant 20 ans pour le conservatoire de Grigny. « Le reste du temps j’accompagnais des groupes, je montais des projets. Je suis devenu prof de percussions brésiliennes puis vers 30 ans j’ai commencé à composer. » Il sort deux albums avec son premier vrai groupe Doud’ puis en 2013 toutes ses influences se mettent en place avec son nouveau projet O+Trio. Blues, chansons et musiques du monde se mélangent avec une énergie communicative. 
La vie et l’amour le font revenir à Sainte-Geneviève-des-Bois, là où entre 3 et 10 ans il passait ses vacances à St Hubert chez ses grands-parents. 

Ste Gen’web des Bois 
Installé depuis 4 ans dans notre ville, Olivier se partage donc entre ses projets musicaux (concerts avec O+Trio le weekend et tournée en été) et son métier de professeur de guitare. « La musique reste ma passion après toutes ces années et je trouve qu’ici, dans cette ville, il y a une belle énergie. L’idée de la « Piscine » est magnifique. Imaginer un lieu collaboratif entre artistes, chefs d’entreprises et associations est une excellente réponse à cette période de repli sur soi. » Lui qui a longtemps animé des groupes de rues avec des amateurs sait de quoi il parle. Ce papa de deux grands enfants est plein de projets : « faire vivre le groupe, jouer partout car là est ma place. Je viens aussi de lancer une série de reprises à la guitare, seul en instrumental, filmée de manière assez léchée pour Youtube. Après Nirvana je m’attaque à Stevie Wonder. » Travailler le local d’un côté et envoyer ses productions de par le monde, une belle idée. La générosité, le partage et la création au service du public font partie de l’ADN de certains musiciens.
On les appelle les saltimbanques et c’est un joli nom ! 

Chaine Youtube : oplustrio

Covid-19 : Ste Gen mobilisée

Dernières actualités

Non classé

Cahier spécial : Ste Gen’ de A à Z

Madame, Monsieur, chers amis génovéfains, Dans ce mandat si particulier et depuis trois ans, l’équipe municipale n’a cessé d’agir au service de tous. Dans la gestion de crise comme dans la conduite des grands projets, vos élus et l’ensemble des services se battent pour protéger les Génovéfains, préserver notre cadre de vie, maintenir l’attractivité de […]

Lire la suite
La ville

Dossier : Génovéfaines citoyennes !

Santé – Droits – Salaires. L’ égalité c’est toute l’année   Limitation du droit d’avortement aux États-Unis, interdiction aux femmes de suivre une scolarité en Afghanistan, assassinat et empoisonnement de collégiennes en Iran et hausse du nombre de féminicides en France. La Journée Internationale des Droits des Femmes nous rappelle qu’ils sont en recul aux […]

Lire la suite

Rechercher

  • Rechercher

Partager la page :