CRISE SANITAIRE : LA VILLE PLUS QUE JAMAIS MOBILISÉE POUR SES SENIORS ET POUR LES PLUS VULNÉRABLES

Les Séniors sont souvent les plus touchés par le confinement, à double titre. Tout d’abord, leurs familles ne peuvent plus venir leur rendre visite, absence s'ajoutant un peu plus au sentiment d’isolement, et puis ne l’oublions pas, c’est la population la plus exposée au virus. Voilà pourquoi « une cellule de crise » a, dès le 16 mars, pris contact par téléphone avec les 2300 personnes âgées inscrites à l’Animation Retraités, celles inscrites sur le registre du Plan canicule, celles de + de 62 ans inscrites sur les listes électorales ainsi que les personnes âgées accompagnées par un travailleur social du Centre Communal d'Action Sociale. Cette démarche se poursuit quotidiennement pour les plus fragiles et isolés.

seniors

 

Alexandra Faucher, directrice du CCAS

« En appui des 80 agents mobilisés au sein des différents services de la Ville pour procéder à ces appels, le CCAS participe également aux appels auprès des personnes âgées recensées par le réseau associatif de la ville. Des Génovéfains nous signalent aussi spontanément des personnes isolées. Nous assurons une écoute, rassurons et évaluons les besoins de la personne. Nous mettons en place les aides nécessaires pour l’organisation du quotidien dans ce contexte de confinement. Nous travaillons en liaison étroite avec le SSIAD, le service de portage de repas, le service de téléassistance de Vitaris qui est doublé d’une plateforme téléphonique accessible 7/7 et 24/24 pour les plus fragiles, ainsi qu’avec la Croix Rouge qui mobilise ses bénévoles pour apporter une aide aux courses ou au portage de médicaments. Nous restons en lien avec nos partenaires habituels qui interviennent et assurent aussi une veille auprès de leurs publics. Par ailleurs, nous contribuons également au fonctionnement de l’épicerie sociale, l’Escale, avec l’aide et la présence d’agents de la Ville, dont la mobilisation a permis jusqu’alors le maintien de l’activité de l’association pour répondre aux besoins alimentaires des familles les plus en difficultés. Enfin, nous poursuivons notre mission de domiciliation des personnes sans domicile, ainsi que notre mission d’accompagnement (en télétravail) auprès des personnes rencontrant des difficultés sociales. ».

 

Atfa travaille aux Affaires Générales de la ville et depuis le confinement garde sa fille de 10 ans à domicile :

« Lorsque j’ai vu que ma fille était autonome pour ses devoirs je me suis rendu disponible auprès de la mairie pour appeler de chez moi les personnes âgées. Je passe mes coups de fils le matin pour appeler le CCAS dans la foulée en cas de besoin et répondre au plus vite aux demandes. Les gens sont très touchés par nos coups de fils. La discussion va bien au-delà du rappel des gestes barrières, c’est une conservation qui rassure, un vrai lien même si les séniors sont souvent entourés. Ils remercient la mairie de penser à eux et sont très courageux ; il faut insister parfois pour les rappeler car ils pensent d’abord aux autres personnes qu’ils pensent plus isolées. C’est notre devoir de contacter le plus de monde possible. On échange même sur des idées de repas mais parfois les demandes sont plus concrètes. ».

Michèle a 73 ans et vit le confinement assez difficilement dans sa résidence près du Canal :

« Je suis très active alors c’est dur. J’ai beaucoup apprécié le coup de fil de la commune, ça ne se passe pas comme cela dans d’autres villes. Mon épicerie étant dévalisée et la queue au supermarché trop longue, on m ‘a demandé si je voulais bénéficier de repas à domicile, j’ai dit oui. C’est bon, pratique et pas onéreux. Je trouve cette initiative très bien, la mairie ne materne pas les gens mais répond présent. Il faut dire que les retraités à Ste Gen’ sont très bien entourés avec les repas, les voyages… Nous avons une proximité de village malgré la grandeur de la ville, c’est très appréciable. ».

Les repas servis à domicile sont préparés dans la cuisine centrale municipale, avec Denis Trasfi comme chef d’orchestre :

« Nous avons presque doublé le nombre de repas depuis le confinement. Entre la fermeture des écoles, les collègues arrêtés pour la garde d’enfants et les problèmes d’approvisionnement, nous jonglons sans cesse. Auparavant, nous annoncions les menus un mois à l’avance mais là c’est impossible. Mais nous respectons l’équilibre alimentaire et pendant que je vous parle nous préparons un bon bœuf bourguignon. Nos livreurs font maintenant trois tournées au lieu de deux et nous cuisinons aussi pour nos amis de l’UMPS de l’Essonne qui épaulent les secours et les secouristes à la Piscine d’En Face. Nous sommes mobilisés malgré les effectifs réduits mais « on fait le taf » avec concentration et d’excellentes conditions d’hygiène. ». Des repas portés à domicile qui répondent à une partie des demandes, mais souvent, les personnes isolées restent autonomes et ont besoin de courses et de médicaments. C’est le travail de la Croix-Rouge. Bernard L’Huillier est vice-président de l’unité locale du Val d’Orge : « En plus de nos activités de secourisme nous avons un service de «Conciergerie». Les Génovéfains peuvent nous fournir une liste de courses alimentaires le matin que nous centralisons et livrons dans l’après-midi.  Nous nous occupons aussi des médicaments. Ce sont le CCAS, les associations de terrain ou les voisins qui nous alertent sur les personnes en besoin. Il faut rappeler aux gens l’importance de prendre des nouvelles de leurs voisins. A St Geneviève, il y a beaucoup de solidarité et, ce qui nous touche énormément, beaucoup de reconnaissance. Notre travail sur le secteur se passe très bien, en grande intelligence avec la mairie qui socialement est très réactive et proche des besoins de ses habitants ».

 

« Cette période exceptionnelle que nous traversons doit nous mobiliser toutes et tous pour faire vivre la solidarité, pour porter assistance à ceux qui en ont besoin » confie le Maire Frédéric PETITTA. « Le strict respect des règles de limitation des sorties appelle et nécessite de nouvelles solidarités. En ces moments difficiles pour beaucoup, la bienveillance et l’altruisme sauront nous permettre de poser les bases d’un monde meilleur. À notre échelle, la ville compte bien y prendre toute sa part ».


+ d’infos

Contacts : 

ACCUEIL : 01.69.46.80.00

CCAS : 01 69 46 81 60

CABINET DU MAIRE: 01.69.46.80.11

 

Covid-19 : Ste Gen mobilisée

Dernières actualités

La ville

Participation Citoyenne : Prévention, cambriolages et vols par ruses !

La Ville par le biais de la Police Municipale lance l’opération « Participation Citoyenne ». L’idée est simple, mettre en place un dispositif visant à prévenir et lutter contre les cambriolages, les incivilités avec l’appui et toujours sous le contrôle de l’État. Ce réseau de solidarité de voisinage s’articule autour de chaînes de vigilance d’habitants […]

Lire la suite
La ville

Réunion publique : Autour du projet d’aménagement et de développement durables !

Sous la conduite du bureau d’étude qui réalise la révision du PLU, les participants, après une brève introduction sur la révision du PLU et ce qu’est un PADD, seront invités à réfléchir sur le projet d’aménagement de la ville pour les 10 à 15 années à venir à partir de cartes de la ville. Ouvert […]

Lire la suite

Rechercher

  • Rechercher

Partager la page :