Chenilles processionnaires : Soyons vigilants maintenant !

Dès les beaux jours, c’est le retour des chenilles processionnaires. Cachée dans les pins, la colonie quitte l’arbre et va se réfugier dans le sol en file indienne (en procession). Malgré la période, des précautions s'imposent et la ville prend des mesures pour protéger les Génovéfains.

2020_04_16_chenilles_-_web_bann

Présentes depuis 2010 en Ile de France, les chenilles sont dangereuses pour les Hommes et les animaux à cause de leur poil urticant. Ces poils provoquent irritations, démangeaisons voire des réactions allergiques plus graves. Leurs poils se détachent et se dispersent facilement que ce soit par le vent ou par nos activités comme tondre la pelouse. 

Les poils tombent également lorsque la chenille est apeurée ou excitée. Les risques ne nécessitent donc pas forcément un contact direct avec l’insecte. Ainsi, il est nécessaire de s’éloigner des arbres contenant des nids de chenilles et d’éviter toute approche avec celles-ci. En cas de contact avec les chenilles, faites appel directement à un professionnel de la santé. 

Pour minimiser les risques et réagir face à ces nuisibles, la ville de Sainte-Geneviève-des-Bois intervient d’ores et déjà avec

  • Une pulvérisation de vectobac (produit utilisé en AB),  avant l’entrée de l’hiver lorsque les chenilles remontent dans les pins. Ce produit est une bactérie qui fait mourir les chenilles avant la formation des cocons en bloquant leur système digestif.

  • Des pièges à gouttières sont installés sur les pins qui permettent de récupérer les chenilles au moment de la descente printanière mais elles arrivent de temps en temps à le déjouer

  • Des pièges sont installés sur chaque arbre contaminé empêchant la descente des chenilles et de façon à éviter tout contact avec les passants. 

  • Un échenillage mécanique est opéré selon les sites et l’infestation. Cette opération consiste à couper l’extrémité de la branche porteuse du nids de chenilles et à le bruler

  • Des nids à mésanges ont été installés, principal prédateur de la chenille processionnaire du pin

  • La suppression des nids implantés dans les endroits qui présentent beaucoup de passage comme dans les écoles ou les parcs ainsi que dans les arbres les plus sérieusement touchés. 

Pour lutter contre ces nuisibles, Sainte-Geneviève-des-Bois a pris un arrêté municipal n°16-89 : chaque génovéfain, propriétaire ou locataire, doit supprimer et incinérer les nids des chenilles processionnaires.

 

 

 

 

 


+ d’infos
01 69 25 47 30

Vie pratique

Dernières actualités

La ville

Dossier : Associations et Bénévoles : Ils font la Ville !

Au lendemain des attentats du 15 novembre, les Génovéfains se sont levés comme un « seul homme » pour dire non au fanatisme lors d’un week-end mémorable à la salle Gérard Philipe. Face à la Covid-19, un élan de solidarité s’est immédiatement créé avec mille gestes de fraternité envers les plus isolés. Ce lien fort entre tous […]

Lire la suite
Non classé

Webconférences mercredi 8 février : Que vivent nos enfants en ligne ?

18h – Comment nos enfants s’amusent en ligne… et demain ? Jeux vidéo, streaming,… quelle place et quel impact sur leurs vies ? A quoi jouent nos enfants ? Comment les aider à choisir des jeux adaptés à leur âge et sécuriser leurs pratiques de jeux ? Qu’apportent les jeux dans leur développement ? Quels […]

Lire la suite

Rechercher

  • Rechercher

Partager la page :