Châtaigniers : La maladie de l’encre se propage en Île-de-France

Repérée depuis plusieurs mois dans plusieurs forêts d’Île-de-France, la « maladie de l’encre » endommage les châtaigneraie de toute la région.

bann_maladie_de_lencre1

Cette maladie s’attaque aux racines des arbres et les empêche d’accéder à la ressource en eau, sans qu’un traitement n’ait été identifié. Selon l’Office national des forêts, l’ONF, le champignon à l’origine de la maladie est favorisé par un hiver doux et un printemps pluvieux qui permettent sa prolifération. La récurrence des sécheresses et canicules estivales accentuées par le réchauffement climatique finissent d’achever les arbres.

L’ONF, indiquait très récemment encore que « La propagation de la maladie de l’encre s’accélère, entraînant des dépérissements importants des peuplements de châtaigniers franciliens ».

Sainte-Geneviève-des-Bois ne semble pas épargnée, et des études sont en cours pour identifier les éventuels arbres concernés et préserver les arbres sains.

 

+ d’infos :
Service Environnement
01 69 46 81 41

Cœur d'Essonne Agglomération

Dernières actualités

La ville

Alerte sécheresse : restriction de l’utilisation de l’eau du réseau potable à Ste Gen

À partir du 29 juillet 2022 (et jusqu’à nouvel avis), les particuliers, les entreprises et les collectivités doivent respecter l’interdiction : D’arrosage des pelouses et des massifs fleuris, des jardins potagers, mais également des espaces verts, des plantations constituées d’arbres et d’arbustes plantés en pleine terre depuis moins d’un an. De remplissage et vidange des […]

Lire la suite
La ville

SALLE GERARD PHILIPE : POINT FRAICHEUR, MERCREDI 3 AOÛT

Au programme dans tout l’espace : Point de rafraîchissement ; Transats et tables pour vous accueillir ; Coin lecture adultes, ados et tout-petits ; Jeux de société pour les petits et les grands ; Coloriages pour occuper les plus petits ; … Venez nombreuses et nombreux prendre un brin de fraîcheur. Important : les enfants […]

Lire la suite

Rechercher

  • Rechercher

Partager la page :