Brexit : Qu'est-ce qui change pour vous ?

Ce vendredi 31 janvier, le Royaume Uni sort officiellement de l’Union Européenne, mais à ce jour aucun changement n’est à prévoir.

banniere_brexit

Ce 31 janvier, à minuit (heure française) le Royaume Uni sort officiellement de l’Union Européenne. Mais les effets du Brexit seront, en réalité, peu visibles. Il faudra attendre le 31 décembre 2020, fin de la période de transition prévue par l’accord conclu entre Londres et Bruxelles, pour couper vraiment les ponts. À moins d’une nouvelle prolongation, possible jusqu’à fin 2022, si les deux parties sont d’accord. 

Pour les voyageurs ?

Pour vos trajets vers le Royaume-Uni rien ne change, un passeport ou une carte d’identité sont déjà nécessaires pour s’y rendre. La carte européenne d’assurance maladie, nécessaire en cas d’hospitalisation au Royaume-Uni reste valable, pour l’instant. Et ensuite ? Tout dépendra des négociations à venir.

Pour le permis de conduire ?

Le permis de conduire européen demeurera valable au Royaume-Uni dans les prochaines années, a confirmé le gouvernement britannique.

Pour les expatriés ?

En ce 1er février, les 3,2 millions de ressortissants de l’UE installés au Royaume-Uni et les 1,2 million de Britanniques en Europe ne seront évidemment pas impactés par ce divorce. Ils conservent d’ailleurs tous leurs droits (travail, retraites, couverture sociale…), au moins jusqu’au 31 décembre 2020. Les Européens expatriés outre-Manche doivent toutefois, si ce n’est déjà fait, effectuer des démarches pour obtenir un « settled status » (résidence).

Pour les animaux de compagnie ?

Les conditions d’entrée ou de sortie du pays des animaux de compagnies ne varieront pas, jusqu’au 31 décembre 2020. Comme au préalable, ils devront être pucés et à jour de leurs vaccinations. Pour la suite, tout reste possible : de nouveaux vaccins (rage, etc.), une mise en quarantaine à la frontière, etc. Ces dispositions seront aussi au cœur des négociations à venir entre Londres et Bruxelles.

Pour Erasmus + ?

Le programme d’échanges estudiantins est maintenu pour l’instant : les Européens qui étudient ou effectuent déjà un stage au Royaume-Uni pourront terminer leur cursus dans les mêmes conditions, en continuant de percevoir leurs bourses. La suite dépendra, là aussi, des tractations à venir.

Pour les Britanniques dans nos villes ?

757 Britanniques sont élus au sein de conseils municipaux français : c’est la nationalité la plus représentée parmi les 2 500 élus non-français d’origine européenne. Lors des élections de mars 2020, ils ne seront plus autorisés à se présenter sur les listes, sauf s’ils ont pris soin de changer de nationalité, pour acquérir celle de la France… ou d’un autre État membre. Même scénario pour les électeurs : les Britanniques n’auront plus le droit de vote en France.

 


+ d’infos 

Le site officiel brexit.gouv.fr à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

 

Agenda

Dernières actualités

La ville

Réinventer la Ville : La révision du P.L.U. est en cours !

La Commune a prescrit la révision de son PLU pour prendre en compte l’évolution du contexte réglementaire. Cette révision est l’occasion de penser la Ville et son urbanisme dans une démarche toujours durable et respectueuse de l’environnement et de l’identité de Sainte-Geneviève-des-Bois. La préservation de la biodiversité, de la trame verte et bleue, la maîtrise […]

Lire la suite
La ville

Autonomie des séniors : Des actions locales et nationales pour bien vieillir chez soi !

Comment puis-je être aidé chez-moi pour conserver mon autonomie ? Comment vivre dans un « chez-soi « plus sécurisé ? En tant que proche-aidant, comment puis-je bénéficier d’aide et de soutien ? Pour répondre à toutes ces questions le pôle Senior a mis en place de nombreuses actions préventives et curatives auprès des ainés. La prévention passe […]

Lire la suite

Rechercher

  • Rechercher

Partager la page :