BIODIVERSITÉ : Mieux comprendre la Trame Noire !

Une étude a été menée sur la pollution lumineuse dans notre Commune, son impact sur les animaux et la possibilité de créer une -Trame Noire-, un corridor sans lumière pour protéger la faune nocturne.

bann trame noire

La -Trame Noire- fait partie, avec -l’Atlas de la Biodiversité Communale-, des études réalisées par la Ville en faveur de la biodiversité en parallèle du Plan Local d’Urbanisme. Elle permet de mieux prendre en compte la perte de biodiversité mondiale actuellement observée qui est entre 100 et 1000 fois plus rapide que le taux naturel d’extinction. Contrairement à -l’Atlas de la Biodiversité-, qui a pour objectif de connaitre exhaustivement la faune et flore présentes sur notre Commune, l’étude de la -Trame Noire- a pour objectif de comprendre et réduire l’impact de la lumière artificielle sur la vie des espèces et principalement des espèces nocturnes.

La faune nocturne est bien plus importante qu’on le pense puisque 30 % des vertébrés et 65 % des invertébrés sont des espèces nocturnes. D’où l’importance de créer une -Trame Noire- en Ville.

 

COMMENT SE DÉROULE L’ÉTUDE ?
Elle a consisté à cartographier les espaces naturels ou semi-naturels présents sur la Commune et les corridors de circulation entre ces espaces.
Une simulation par ordinateur de la vie de 6 espèces ou groupes d’espèces plus ou moins sensibles à la lumière a été lancée sur la Ville en fonction de l’occupation du sol (forêt, pelouse ou cours d’eau par exemple). Le bureau a aussi cartographié la pollution lumineuse, qu’elle soit directe (sous les lampadaires) grâce aux informations transmises par Coeur d’Essonne Agglomération, gestionnaire de l’éclairage public, ou indirecte (halo lumineux issu des alentours, dont les villes voisines), grâce aux données satellitaires. Ces deux cartes ont ensuite été croisées pour voir les zones de conflits et repérer les espaces naturels déjà préservés.

 

Les Génovéfains ont pu échanger autour de cette -Trame Noire- les 8 septembre et 10 octobre, lors des ateliers de concertation animés avec le public permettant de partager sur différents thèmes du Plan Local d’Urbanisme dont celui de la
-Trame Noire-.

Bien entendu, l’idée de cette démarche est de mieux ou peut-être moins éclairer certains espaces.

Une balade à la tombée de la nuit va être proposée à la population pour comprendre l’impact de la lumière sur l’environnement
en présence de Terr’oïko. D’autres actions et des travaux de sensibilisation seront menés autour de cette question apparemment secondaire mais qui revêt une grande importance pour le monde nocturne.
L’étude sera livrée au cours du 1er trimestre de 2023 et bien évidement prise en compte dans le PLU.

 

Une -Trame Noire-, qu’est-ce que c’est ?

C’est un réseau d’espaces naturels ou semi-naturels (arborés, herbacés, aquatiques…) assez important dans lequel le niveau d’obscurité est suffisant pour ne pas avoir d’impact sur la faune nocturne et la flore. Des corridors permettent aux espèces de circuler entre ces espaces, d’où le nom de  »trame ». Il s’agit par exemple de la Vallée de l’Orge, du Bois des Trous et du parc Pierre et des espaces verts, pelouses ou arbres situés entre les deux.

Le premier ennemi de la -Trame Noire- est la lumière artificielle qui va polluer et impacter la biodiversité de plusieurs manières. Elle attire et piège un certain nombre d’espèces nocturnes. Nous avons tous observé des papillons qui tournent toute la nuit autour d’un lampadaire jusqu’à épuisement ou brûlés par sa chaleur. À l’inverse, elle repousse certaines espèces qui ne peuvent tolérer la lumière artificielle trop éblouissante par exemple la majorité des chauves-souris, les lucioles et les cerfs. Le cycle de vie est également perturbé pour certaines espèces incapables de faire la différence entre l’aube et la lumière artificielle, c’est le cas de nombreux oiseaux. Même les fleurs peuvent être perturbées et s’ouvrir trop tôt par rapport à l’arrivée des pollinisateurs dont une partie est nocturne. L’éclairage de grandes zones urbaines, telle que l’agglomération parisienne, empêche les oiseaux migrateurs de voir les étoiles dont ils se servent pour s’orienter, ce qui perturbe leurs déplacements. L’homme étant un mammifère comme un autre, la lumière artificielle entraine aussi des troubles du sommeil et impacte la santé.

 

Carte de la Trame Noire

La ville

Dernières actualités

La ville

Séjours et mini séjours du CP au CM2, été 2024 : bulletin de pré-inscription

Du CP au CM2 en Juillet et en Août , Destinations et bulletin de pré-inscription sont ici >>   INSCRIPTION : bulletin de pré-inscription >>  A RETOURNER AVANT LE 7 JUIN 2024 • PAR COURRIER : SERVICE ENFANCE/SCOLAIRE – HÔTEL DE VILLE – PLACE ROGER PERRIAUD • DANS L’URNE DU SERVICE ENFANCE/SCOLAIRE : EN MAIRIE ANNEXE – RDC • PAR MAIL : 

Lire la suite
La ville

ACTIVITÉS DES SENIORS : Avril-Juillet 2024 !

Programme et bulletin de préinscription obligatoire >>  Bulletin de pré-inscription à joindre à mon (mes) règlement(s) par chèque à l’ordre de “Régie des Retraités » et à déposer dans la boîte aux lettres de la Mairie ou par courrier à : pôle Senior • Mairie Annexe • rue Emile Kahn • 91700 Sainte-Geneviève-des-Bois   Vous pouvez […]

Lire la suite

Rechercher

  • Rechercher

Partager la page :