100% ÉGALITÉ : Filles et garçons, tous égaux !

Tous unis pour l' égalité : Si la journée du 8 mars marque symboliquement le combat pour les droits des femmes dans le monde, à Sainte-Geneviève, cet engagement se vit toute l’année. Le samedi 10 mars était l’occasion de le rappeler, à travers un événement festif et 100 % égalité.

bann.100-egalite

Le 10 mars dernier, la Ville organisait, à la faveur de la Journée Internationale des Droits des Femmes, une autre journée déclinée sur le thème de l’égalité entre les filles et les garçons. L’ensemble des acteurs éducatifs de la ville était mobilisé pour proposer des ateliers, des animations, des expos ou des jeux. Ainsi, le centre artistique R. Noureev avait installé sa propre création : le Grand Jeu de l’Egalité décliné sur le principe du jeu de l’oie, il s’agissait d’avancer ses pions tout en répondant à des questions liées au thème. La ludothèque, la MJC, les bibliothèques de la ville, l’USEP91, le service des sports, le service événementiel, le service enfance-scolaire, le service jeunesse, l’espace des parents et la réussite éducative, la Compagnie Nue Comme l’OEil, les écoles L. Pergaud et M. Cachin, etc., tous étaient réunis pour partager un moment festif mais engagé. 

Cet événement visait aussi à marquer toute une année consacrée à la thématique à travers des travaux, des jeux ou des débats. Écoles, centres de loisirs, associations sportives, services municipaux, se sont largement investis pour travailler sur ces questions. Ainsi, les filles du dispositif Form’Elles et les garçons de SGS Football, qui ont multiplié les rencontres sportives ensemble ces derniers mois, étaient réunis ce samedi après-midi pour travailler en binômes mixtes sur l’organisation, l’accueil, l’orientation du public et l’encadrement des ateliers. 

Elles & ils ont fait équipe, pour montrer l’exemple et oeuvrer pour que cette journée se passe au mieux. Ivan, footballer de 9 ans et Bouchra, 13 ans, portaient tous les deux les mêmes tee-shirts violets estampillés « 100 % égalité » afin de se distinguer du public. Ensemble, ils se sont répartis équitablement les tâches pour donner un coup de main à l’organisation sans jamais oublier, bien sûr, de s’amuser. Dès le coup d’envoi de l’événement à 14h, Sophie, connue pour avoir longtemps animé lesactivités périscolaires de l’école M. Cachin, et Fabienne Guyot, directrice de ce même établissement, accueillaient avec le sourire un public venu en famille et en nombre. Elles distribuaient un passeport d’activités qui donnait droit en fin de journée à une carte pour une séance d’essai dans une association sportive. Ce partenariat avec Sainte Geneviève Sports permet aux garçons et aux filles d’essayer une activité que les uns ou les autres n’auraient pas osé tenter ou imaginer réservée au sexe opposé. 

Dans la salle du dojo, il y avait de l’ambiance. Des cris, des rires et beaucoup d’agitation. Les animateurs du service des sports y organisaient l’emblématique atelier Playdagogie. 

Tout en s’amusant au très populaire jeux de l’épervier, les enfants devaient disposer des cartes représentant des activités du quotidien en les classant par genre : filles, garçons ou les deux. Le résultat est plutôt positif car ces jeunes esprits semblent bien plus sensibles à l’égalité des sexes que les adultes. Tâches ménagères, professions, activités sportives, etc., selon eux, c’est l’affaire de tous, sauf pour faire pipi debout ou allaiter les bébés. Quant à se maquiller, il y avait encore débat. Dans le «coin photo», les participants étaient invités à poser, le temps d’un « cliché anti-cliché ». 

Avec de multiples accessoires proposés, les garçons et les filles n’ont pas hésité à mélanger les genres : casques de chantier ou de footballer américain pour les unes et rouleau à pâtisserie et bijoux pour les garçons. 

À l’issue de ce bel après-midi, Frédéric Petitta, le Maire, s’est exprimé pour rappeler l’importance des questions d’égalité pour la ville de Sainte-Geneviève-des-Bois et remercier les 1000 personnes qui ont marqué l’événement de leur présence. Il a aussi terminé en saluant l’engagement des écoles et notamment celui des directrices des écoles M. Cachin et L. Pergaud en remettant une plaque à Madame Bayada, directrice de l’école L. Pergaud, pour indiquer « salle des Maîtres ET DES MAITRESSES »… une précision qui lui tenait à coeur. 

La fête s’est terminée en musique et en danse avec un grand Flash mob animé par le Studio Melting Son et les jeunes danseurs de la MJC, mais aussi la chorale des Géno’Tap où filles et garçons ont chanté ensemble pour célébrer les valeurs d’égalité et de citoyenneté. 

+ d’infos 
Projet éducatif de Territoire 
Coordination : Cécile Burlet 
01 69 46 80 55 
 
 

Covid-19 : Ste Gen mobilisée

Dernières actualités

La ville

Réinventer la Ville : La révision du P.L.U. est en cours !

La Commune a prescrit la révision de son PLU pour prendre en compte l’évolution du contexte réglementaire. Cette révision est l’occasion de penser la Ville et son urbanisme dans une démarche toujours durable et respectueuse de l’environnement et de l’identité de Sainte-Geneviève-des-Bois. La préservation de la biodiversité, de la trame verte et bleue, la maîtrise […]

Lire la suite
La ville

Autonomie des séniors : Des actions locales et nationales pour bien vieillir chez soi !

Comment puis-je être aidé chez-moi pour conserver mon autonomie ? Comment vivre dans un « chez-soi « plus sécurisé ? En tant que proche-aidant, comment puis-je bénéficier d’aide et de soutien ? Pour répondre à toutes ces questions le pôle Senior a mis en place de nombreuses actions préventives et curatives auprès des ainés. La prévention passe […]

Lire la suite

Rechercher

  • Rechercher

Partager la page :