A+ A-

La gare et ses abords

Eviter que voitures, bus, vélos et piétons se croisent. Privilégier les circulations douces pour se rendre à la gare. Insuffler une nouvelle dynamique au marché de la gare et proposer une meilleure offre de stationnement aux Génovéfains, autant de bonnes raisons pour faire évoluer durablement le visage de la gare et son environnement.
Publié le 24/06/2019

Vous êtes 7000 à prendre le RER tous les jours. Sans être dangereuse, la situation pour les Génovéfains, qu’ils soient piétons, automobilistes ou usagers de bus, est largement améliorable. La Ville souhaite encourager fortement les habitants à se rendre à la gare sans forcément emprunter la voiture même si ce n'est pas toujours possible. Marcher, faire du vélo ou prendre un bus, c’est plus économique, bon pour la santé et excellent pour la planète.

Pour tous ceux qui habitent loin de la gare et qui ne peuvent se passer de leurs véhicules, la question du stationnement se pose aussi ! Les rues voisines sont souvent encombrées et, malgré la création de places de parking express sur l’avenue Gabriel Péri, le stationnement pour les commerçants est une préoccupation constante.

Quant au marché, il mérite lui aussi d’être redynamisé. Vient enfin la question de l’accès des personnes à mobilité réduite aux quais de la gare. Toutes ces problématiques ne peuvent être prises l’une après l’autre mais doivent être traitées dans leur ensemble.

Pour toutes ces raisons, la Ville a décidé de sécuriser les différentes voies de circulations : les bus circuleront dans leurs propres voies et ne croiseront ni piétons, ni vélos. De même le dépose minute de voyageurs sera mieux adapté et implanté à l’écart des autres flux. Les automobilistes seront gâtés puisqu’ils auront à leur disposition deux parkings ; l’un du côté du Vieux-Perray et l’autre sera souterrain côté G. Péri. Enfin, le marché sera déménagé pour une meilleure visibilité de l’ensemble des Génovéfains. Les nouveaux aménagements comprendront également bon nombre de services à la population, dont une conciergerie.

Une passerelle pour tous au-dessus de la gare!

Au départ, la volonté de la SNCF était de créer un nouveau souterrain réservé uniquement aux usagers et notamment aux personnes à mobilité réduite. Dès réception du projet en mai 2018, la Ville, appuyée par Cœur d'Essonne Agglomération qui a la compétence des pôles gares, envoie une contre-proposition pour évoquer un autre projet, plus en phase avec les besoins des Génovéfains. Il s’agit de la réalisation d'une passerelle qui enjamberait les voies ferrées, lierait les deux quartiers et fluidifierait ce qu'on appelle la circulation douce : les piétons, personnes à mobilité réduite, poussettes, vélos ou trottinettes, solution également moins onéreuse. La SNCF accepte de réétudier le projet porté par la Ville et, chose rare, donne son aval et revoit sa copie. Une passerelle enjambera donc bien la gare et servira à terme à tous les Génovéfains et pas seulement aux usagers du RER ! Le pré-projet doit maintenant être soumis à Mobilités-IDF pour être éligible à un financement public à hauteur de 70%. Il devrait être validé puisque la SNCF doit mettre en conformité l'ensemble de la gare aux personnes à mobilité réduite avant les Jeux Olympiques de 2024. 

Publié le 24/06/2019