A+ A-
Accueil Actualites "Dire encore nos histoires": visite par l'artiste Sébastien Rémy

"Dire encore nos histoires": visite par l'artiste Sébastien Rémy

Pour ses derniers jours dans le grand bain de la Piscine d'en Face, l'artiste Sébastien Rémy s'est prêté au jeu du guide pour présenter sa formidable exposition "Dire encore nos histoires…". Ce projet est le fruit d'une collaboration entre le plasticien et des élèves du lycée A. Einstein.
Publié le 31/05/2019

Un travail au long cours avec six classes du lycée pour retracer artistiquement l'histoire, l'évolution et la vie de l'hôpital psychiatrique Perray-Vaucluse. Trois axes de travail ont été choisis ; un montage sonore à partir de témoignages oraux enregistrés par les lycéens, une série de photographies d'objets retrouvés dans les vestiaires de l'hôpital et enfin une correspondance fictive, imaginée par les jeunes entre familles et internés. Le montage sonore de 35 secondes est la synthèse de plus de 4 heures d'entretien avec le personnel ayant travaillé à Perray-Vaucluse et rarement le terme de témoignage vivant n'aura été aussi juste.

La série de photographies des objets personnels des patients peut à elle seule raconter une vie - ou en imaginer une - selon l'ordre dans laquelle elle est présentée. Un geste artistique pour donner vie à des anonymes.


Enfin, la correspondance imaginée par les élèves est d'une grande force ; il leur a fallu imaginer des causes d'internement, les replacer dans un contexte historique et travailler la typographie selon l'époque choisie. Sébastien Rémy est un artiste mais un artiste du réel qui arrive à amener de la poésie dans un lieu où on ne l'attend pas. Un travail salué par les visiteurs, dont Joël Neveu, ancien forgeron-serrurier de Perray très ému par ce travail et M. Hottot, ancien boucher de l'hôpital : "Je souhaite que ce genre de collaboration perdure dans le temps. C'est une belle manière de faire vivre l'histoire de ce lieu qui était au fond très fraternel. De nombreux malades guéris ont refusé de partir pour aider les patients plus gravement atteints et ont finis leur vie dans cet "asile". J'ai particulièrement apprécié les lettres imaginaires, c'est vraiment très fort ! Bravo à ces lycéens et à Sébastien". Cette exposition devrait être de nouveau visible dans la ville, nous vous tiendrons au courant ! 


+ d'infos 

Centre d’Art Contemporain de Brétigny
Tél. : 01 60 85 20 78

 

Publié le 31/05/2019