A+ A-
Accueil Actualites Une nouvelle loi pour plus de tranquillité et de sécurité !

Une nouvelle loi pour plus de tranquillité et de sécurité !

Comme chaque été depuis quelques années, les quads et autres petites motos pétaradantes conduites par une poignée de chauffards pourraient gâcher l’été d’un grand nombre. Pour pallier ces incivilités, la Ville a pris un nouvel arrêté du Maire. Conformément à la loi, les quads et motos pourront être saisis par la police nationale.
Publié le 09/09/2019

Les beaux jours sont synonymes de siestes tranquilles, fenêtres ouvertes pour s’aérer et se reposer. Pour quelques-uns, les beaux jours signifient rodéos de deux roues en ville, souvent sans casques et sur des espaces interdits à la circulation. Seuls les véhicules homologués dits « réceptionnés » et ayant une plaque d’immatriculation ont le droit de circuler sur le domaine public. Tous les autres, pocket-bike, mini-quads, moto-cross, sont interdits à la circulation.

Vous êtes nombreux à avoir interpellé la Ville pour vous plaindre de ces agissements. Voilà pourquoi la commune a décidé de prendre un arrêté interdisant ces rodéos et selon les nouvelles dispositions votées le 3 août 2018 et portées par le Sénat, notament par Olivier Léonhardt, Sénateur de l'Essonne, il sera désormais possible de saisir ces engins. Les peines et amendes encourues ont été durcies passant à 1 an d’emprisonnement pour les chauffards qui compromettraient la sécurité des usagers ou qui troublent la tranquillité publique avec un amende de 15 000 €.

Ces peines sont doublées lorsqu’elles sont commises en réunion. En plus de ces condamnations, la saisie du véhicule est autorisée ainsi que la suspension du permis pour trois ans. Il est important, pour les habitants qui constatent ces rodéos de prévenir la police nationale afin qu’elle intervienne au plus vite. 

Dans quel cas appeler ?
Conduite dangereuse. 
Rodéo urbain/ conduite sans casque. 
Agression et nuisances sonores. 
Véhicules non immatriculés et/ou non homologués. 
Infraction au code de la route et/ou mise en danger de la vie d’autrui. 

Que faire ?
Prendre contact avec les forces de l’ordre en composant le 17 
N’oubliez pas de mentionner, si vous le pouvez : 
La couleur et marque du véhicule 
Le signalement du conducteur 
La zone et le type de nuisances 
La plaque d’immatriculation du véhicule 
L’heure et le l’endroit où vous avez constaté les faits.

Publié le 09/09/2019